• Finance Carbone à l'heure de la COP 22 : Performativité au prisme du Management Responsable au Maroc
    No 5 (2017)

    Le savoir, érigé en facteur critique de production dans bien des
    organisations, exige un traitement particulier basé sur la création, la
    valorisation, la conversion et le partage. C’est dans ce contexte, prôné par la
    volonté de sauvegarde de la mémoire organisationnelle, que la notion de gestion
    de connaissances ou Knowledge Management (KM) a émergé dans les années
    80 et ce, pour favoriser la croissance, la transmission et la conservation des
    connaissances dans une organisation.
    Ce travail est une étude préliminaire en vue du déploiement d’une stratégie de
    gestion de connaissance au sein de l’Agence Judiciaire du Royaume (AJR). Il
    pose la problématique du Knowledge Management dans une organisation où
    la connaissance est l’outil principal de production. Le but est de répondre à la
    question de l’opportunité d’une telle démarche et de proposer par la suite des
    recommandations réalistes, c’est-à-dire à la fois faisables et peu coûteuses.

  • Recherche en Sciences de Gestion Contexte, Benchmark et Nouvelles Tendances
    No 3 (2014)

    L'investissement socialement responsable est la traduction financière
    des principes de développement durable dans la gestion de portefeuille. Le
    débat sur la performance de l'ISR ne permet pas à ce jour de définir objectivement quelle est la nature de l'effet de l'ISR sur la performance boursière. Le
    Maroc ne fait pas exception et la question est de savoir si les placements ISR
    obtiennent de meilleures performances que leurs pairs conventionnels.
    Pour ce faire, nous allons procéder, tout d’abord, par une étude de comparaison
    de fonds ISR et fonds conventionnels, pour comparer, ensuite, la performance
    des titres de sociétés « bien notées » à celle des titres de sociétés « mal notées
    » sur la base de la notation extra-financière de l'agence Vigeo.

  • La Stratégie de l'Innovation De l'Analyse au Développement
    No 1 (2012)

    Ce premier numéro de la Revue Marocaine des Sciences de Management met l'emphase sur l'innovation. Le choix de ce thème n'est pas fortuit. En effet, l'intensification de la concurrence et l'évolution rapide des marchés conduisent les entreprises à opérer de profonds changements au niveau de leurs structures organisationnelles et de leurs approches de gestion. Afin de demeurer compétitives et de répondre aux exigences de leurs clients, les entreprises productrices de biens ou de services portent plus d'intérêt à la production de la richesse grâce à leur créativité et leur capacité à innover. Dans ce contexte, le défi des entreprises consiste à trouver des systèmes de gestion efficaces permettant d'associer de manière appropriée des innovations technologiques et des innovations organisationnelles. Dans ce contexte, le thème de l'innovation revêt tout son importance. II présente aussi l'avantage d'être fédérateur et pluridisciplinaire, du fait qu'il interpelle tous les chercheurs, toutes disciplines confondues.

  • Instruments Financiers Islamiques et Conventionnels Utilités, Consistances et Correspondanes
    No 4 (2015)

    La finance islamique moderne paraît sous la nécessité de développement
    des décisions financières islamiques de long terme : l’investissement et le financement sous le respect de la loi coranique. Entre 1956 et 1963, Gordon et Shapiro
    proposaient leur modèle d’évaluation par les dividendes, et Modigliani, Miller,
    Markowitz et Sharpe considéraient, dans leur contexte d’analyse, la présence de
    l’actif sans risque. Ces travaux ont marqué la genèse d’une finance moderne
    conventionnelle. Au sein de cette même petite fourchette de temps, en se référant à
    l’esprit coranique, les communautés musulmanes Malaisiennes et Égyptiennes ont
    emprunté une voie islamique moderne tout aussi pensée que pratiquée. Les bases
    de la finance islamique sont d’abord explicitées aussi bien aux niveaux micro que
    macroéconomiques. Notre analyse montre ensuite que les instruments islamiques
    d’investissement et de financement sont suffisamment convergents avec les instruments de la finance moderne conventionnelle. Enfin, l’exclusion de la Riba, la
    rentabilité prédéterminée, l’inégalité des contrats, les instruments dérivés et les
    investissements dans les secteurs illicites conditionne un modèle de développement
    homogène.

  • Quel Engagement Sociétal pour les Entreprises Marocaines?
    No 2 (2013)

    Cet article a pour objectif de caractériser, sous un angle managérial,
    le phénomène de l’innovation, tant son importance pour la compétitivité de l’entreprise est avérée. Il propose un modèle de recherche liant l’innovation, la
    capacité d’absorption et le profil du dirigeant.
    A travers la revue de la littérature, nous avons montré que le profil du dirigeant
    peut être un facteur influençant la capacité d’absorption de l’entreprise et que
    cette dernière influence à son tour le degré d’innovation.